Comment négocier un prêt immobilier : est-ce important ?

Vous venez tout juste de signer un nouveau contrat de prêt immobilier ou vous l’avez prolongé avec votre banque mais vous sentez que vous pouvez tirer bien plus d’avantages pour vous de ce contrat ? Cet article est fait pour vous, profitez donc de toutes nos astuces et nos conseils pour bénéficier d’une nouvelle baisse.

Renégocier ou racheter son prêt à plusieurs reprises :

Oui c’est possible ! Vous pouvez racheter ou renégocier votre prêt plusieurs fois, et faire cela consiste à la mise à jour de vos conditions et donc à diminuer le taux d’intérêt nominal de votre prêt. Attention, il faut prendre en considération le fait que les banques sont en droit de vous refuser une renégociation. La baisse de ce taux, en général, se fait grâce à un avenant (le contrat initial reste tel quel). Il faut noter aussi que des frais de dossier sont à prévoir.

Quand et comment négocier son prêt immobilier ?

Le meilleur moment pour entamer vos négociations est à partir de la date de la signature de la promesse de vente pour votre bien immobilier. Vous disposez de 45 jours normalement pour négocier un prêt immobilier qui vous convient. Pour se faire, nous avons pour vous, une liste d’arguments pour convaincre votre banque lors de vos renégociations :

  • Votre taux d’endettement est faible : si votre taux d’endettement est compris entre 10% et 15%, vous avez de fortes chances que votre requête soit acceptée. Par contre, si vous avoisinez ou avez un taux supérieur à 33%, dans ce cas, vos chances sont faibles et peu de banques accepteront de vous prendre en charge, cela reste possible si vos revenus sont importants.

  • Vous gérez bien vos comptes : si vous êtes capable de bien gérer votre argent, alors vous avez un très bon argument qui permettra d’orienter votre banque dans sa prise de décision de vous accorder ce prêt. C’est pourquoi on vous demande vos trois derniers relevés de compte lors de vos rendez-vous avec votre banquier.

  • Bien préparer votre rendez-vous avec votre banquier : il est important de mettre toutes les chances de son côté afin d’obtenir ce que l’on veut, c’est pourquoi il est impératif d’avoir un dossier complet car chaque document manquant jouera en votre défaveur et ne fera que retarder la réponse de votre banque qui sera, très certainement, défavorable.

  • Comparer des prêts immobiliers pour avoir plus d’appui : n’hésitez pas à faire des recherches sur les différents prêts immobiliers proposés dans différentes banques et en faire part à votre banquier, cela vous permettra, dans un premier temps, de moins vous faire duper, et dans un second temps, de savoir si la période est propice pour renégocier votre prêt immobilier. Votre banquier aussi, dans ce cas, sera plus attentif à vos besoins.