Monter un mur en parpaing : de la préparation à la finition

Que ce soit pour un muret ou une maison, le principe reste le même. Vous devrez utiliser une méthode identique pour monter un mur en parpaing, mais la vigilance est de mise. Une erreur pourrait provoquer des dégâts considérables, voire diminuer la solidité de la construction.

La préparation du sol est une étape indispensable

Si vous négligez cette étape, il est pratiquement inutile d’apprendre comment monter un mur en parpaing en vidéo. La base est sans doute la plus importante puisqu’elle engage la robustesse de votre construction (muret, garage, maison…). Vous devez :

  • Calculer les dimensions pour les fondations en fonction des parpaings
  • Délimiter l’emplacement avec des piquets et du fil pour que le mur soit droit
  • Creuser les fondations sur 30 centimètres avec un fil d’aplomb
  • Verser dans le fond des graviers, du sable et du béton
  • Déposer le ferraillage et lisser le béton

Vous êtes prêt à poser le premier rang

Que vous souhaitiez monter un mur en parpaing avec fenêtre ou une clôture, vous devez respecter le même mode opératoire. Les alvéoles doivent être dirigées vers le bas et il est impératif de vérifier à chaque fois l’aplomb et le niveau. Il est possible de l’ajuster avec une massette, mais soyez délicat afin de ne pas fendre le parpaing. Ajoutez également à chaque fois une couche de mortier pour solidifier l’ensemble. Le premier rang est très simple, il suffit de poser les parpaings à la suite les uns des autres en laissant un centimètre à chaque fois que vous comblez avec du mortier. Si vous souhaitez monter un mur en parpaing de 10, vous devez suivre le même mode opératoire. Seules les dimensions sont différentes.

Comment réaliser les découpes ?

Si vous souhaitez apprendre comment monter un mur en parpaing avec une porte, vous serez amené à combler des trous avec des moellons moins larges. Après avoir marqué votre coupe, utilisez un martelet pour que le moellon puisse se casser rapidement. Certains bricoleurs ont déjà pu monter un mur de clôture en parpaing, ils possèdent donc le matériel adéquat comme un disque à tronçonner. La coupe est donc nette et obtenue beaucoup plus rapidement grâce à cette scie circulaire. Vous devrez porter des gants et des lunettes afin d’éviter les projections dans les yeux.

Attention, les autres rangées sont délicates à monter

Pour monter un mur de soutènement en parpaing par exemple, il faut alterner les joints. Ces derniers ne doivent pas être alignés, car la solidité de votre construction sera remise en question. Comme c’est le cas pour le plancher, vous devez conserver une chute et commencer la nouvelle rangée avec celle-ci. Cela permet de décaler avec aisance les moellons, il suffit ensuite d’effectuer les mêmes manipulations pour obtenir une rangée complète même si vous avez l’intention de monter un mur en parpaing de 15.

Comment réaliser une ouverture ?

Les bricoleurs cherchent comment monter un mur en parpaing avec une porte ou une fenêtre, car cela demande des connaissances précises. Lorsque vous avez délimité votre ouverture, plusieurs cas de figure sont à envisager :

  • Positionnez un linteau en bois avec des cales pour continuer les rangées au-dessus de l’ouverture
  • Réalisez un linteau en béton avec des planches de coffrage

Les deux solutions sont appréciables, il suffit de choisir celle qui répond le plus à vos connaissances.

Quelques finitions pour un mur parfait

Que vous souhaitiez monter un mur en parpaing creux, avec un angle ou une version classique, vous devrez réaliser les finitions. Pour un joint plat, votre truelle sera votre meilleure amie. Les débuts seront chaotiques, mais vous prendrez rapidement le coup de main. Le bout de la truelle langue-de-chat sera parfait pour les joints arrondis, cela permet d’avoir une belle finition.
Par contre, si au cours de votre séance de bricolage où vous avez appris comment monter un mur en parpaing avec angle, vous êtes contraint de réaliser un joint creux, vous devez opter pour une truelle à joint.