Yeux gonflés allergie que faire : quel est ce genre d’allergies ?

« Les yeux sont le miroir de l’âme », belle citation de Dostoïevski, qui a d’ailleurs centré l’attention sur ces organes de la vision. Les yeux figurent parmi les outils d’expression les plus sincères, au même titre que la voix ! De plus, ils apportent beaucoup du point de vue esthétique, présentés sous plusieurs formes. Qu’ils soient fins en amande, ronds et globuleux ou bridés, ils définissent le regard de la personne et lui apportent un certain caractère. Compte tenu de leur importance esthétique, il est clair que le moindre problème à leur niveau pourrait susciter une sensation de panique chez n’importe quelle personne atteinte. Cela dit, il n’est pas toujours évident d’identifier un problème au niveau de l’œil.

Par exemple, des yeux qui picotent ne sont pas considérés comme un problème, car c’est un phénomène bénin qui témoigne simplement d’une réaction naturelle vis-à-vis d’agents « indésirables », qui représentent dans la plupart des cas les acariens contenus dans les poussières, et qui dérangent les allergiques. Cette description pourrait faire penser certains d’entre vous à l’image des glandes lacrymales qui font le ménage dans l’œil, représentée dans un épisode du dessin animé culte « il était une fois la vie ». Toutefois, cela peut être le signe d’un problème beaucoup plus grave, comme une infection due au virus de l’herpès ! En effet, ce virus très contagieux peut atteindre cette région et entraîner de graves dégâts s’il parvient à la cornée, et cela en provoquant la perte de vue s’il n’est pas traité dans les temps, notamment du fait que les symptômes entraînés par ce virus sont souvent confondus avec une conjonctivite qui, elle, est une maladie différente des causes bactériennes, virales ou parasitaires.

Autre problème, le gonflement des yeux. En plus d’être fort inesthétique, évoquant les yeux d’un escargot, il peut avoir des causes très variables. La plus courante et figurant comme la cause numéro une est le sommeil excessif. En effet, qui ne s’est pas déjà oublié dans son lit après une journée exténuante et éreintante en se jetant dans un sommeil presque comateux, puis s’est réveillé au milieu de la journée avec la surprise d’un visage presque tuméfié constaté en face du miroir ? Ce n’est pas pour rien que des yeux gonflés sont indicateurs de longues heures de sommeil, et on y remédie facilement en appliquant de la glace dessus car il est connu que le froid réduit le gonflement. Cela dit, on doute fort que la même solution soit suffisante dans le cas d’une allergie. Pourquoi cela ? C’est simple, parce qu’une allergie est forcément due à un agent en particulier, donc tant que l’on reste en contact avec l’allergène, le gonflement persistera !

Dans cet article nous allons aborder les points essentiels à savoir en cas de gonflement des yeux provoqué par une allergie, à commencer par les éventuels facteurs et en terminant par les solutions possibles.

Yeux gonflés : quelle est donc cette allergie ?

Ne réfléchissez pas trop aux causes possibles, la réponse est simple : si vous avez les yeux gonflés suite à une allergie, vous faites un œdème de Quincke, qui est un gonflement sous cutané suite à une réaction allergique. Il concerne les muqueuses de la bouche, des voies respiratoires supérieures représentées par les lèvres, la langue, le pharynx et le pharynx, sans oublier les paupières, ce qui explique pourquoi vous êtes ici ! Il apparaît d’abord sous forme de petits gonflements de couleur rose pâle, puis le gonflement évolue en un aspect ferme et bien délimité digne d’une métamorphose ! Ce phénomène ressemble à l’urticaire, et il peut être provoqué par les mêmes agents. On cite essentiellement :

  • L’alimentation : en ingérant des aliments auxquels vous êtes allergique. Dans la plupart des cas, ce sont les fruits de mer, les crustacées, les sardines, les fraises, les cacahuètes, etc.
  • Une piqûre d’insecte : comme une vilaine piqûre de guêpe qui vous laisse non seulement un gonflement douloureux et une douleur vive, mais en plus, si vous êtes allergique à son venin, tout s’explique !
  • Prise de certains médicaments : le plus souvent ceux contenant de l’aspirine, sinon les anti-inflammatoires contenant du voltarène, les antibiotiques comme la pénicilline, etc.

Que faire en cas d’yeux gonflés suite à une allergie ?

Compte tenu du fait que la réaction allergique entraînant un gonflement des yeux soit essentiellement un œdème de Quincke, sachez que cela peut représenter une situation d’urgence. Cela est dû au fait que ce genre d’œdèmes touche non seulement les paupières mais aussi les voies respiratoires supérieures qui, arrivées à un certain stade de gonflement, sont obstruées, ce qui entraîne une asphyxie. Voici donc les traitements possibles :

  • Administration de corticostéroïdes : par voie orale quand l’œdème est à ses débuts, ou par injection intraveineuse en cas d’urgence.
  • Suppression du contact avec l’allergène : après avoir identifié ce dernier.